Top 5 randos moins achalandées au Québec

with Pas de commentaire

C’est évident, la randonnée en montagne devient de plus en plus populaire. Par une belle journée d’été ou d’automne, il n’est pas rare de retrouver de nombreuses personnes sur le même sentier. C’est pourquoi, dans cet article, 5 collaborateurs vous présentent des randonnées moins achalandées, pour fuir les foules et pour vous inspirer dans vos futures sorties.


Boucle des Trois-Sommets
Parc national du Mont-Mégantic
(Région des Cantons-de-l’Est)

Envie de découvrir la première Réserve internationale de ciel étoilé par la voie terrestre? Empruntez la Boucle des Trois Sommets située dans le parc national de Mont-Mégantic. Cette tournée de 15 km vous permettra d’atteindre la cime des monts Mégantic, Victoria et Saint-Joseph, lesquels culminent tous à plus de 1 000 mètres d’altitude. Si vous êtes du genre à garder le dessert pour la fin, nous suggérons d’effectuer le trajet dans l’ordre mentionné; le mont Saint-Joseph offrant le plus beau panorama des trois ! Attendez-vous toutefois à une descente abrupte lorsque vous quitterez ce sommet. La boucle vous conduira également à l’observatoire populaire situé au pinacle du mont Mégantic, d’où vous aurez une magnifique vue sur le lac du même nom. Le soir venu, profitez de ce ciel exempt de pollution lumineuse pour vous extasier devant l’immensité de la voûte céleste.

  • Pour plus d’informations sur cette montagne, visitez le site web du parc.

Crédit photos : Les Outsideuses (Mélissa & Jennifer) [  @les_outsideuses ]


Sentier les Coulées
Parc national de la Jacques-Cartier (Région de Québec)

« Le parc national de la Jacques-Cartier est bien connu dans la région de Québec. On entend souvent parler du sentier les Loups et la Scotora. Bien que ces sentiers soient plus qu’impressionnant, il existe plusieurs autres chemins qui permettent de varier et d’arriver à divers points de vue tout en ayant droit à une tranquillité inaccessible dans les sentiers comme celui des Loups.

J’ai décidé de vous parler du sentier les Coulées qui est bien souvent oublié. Il s’agit d’une boucle de 10,4 km présentant un dénivelé de 210 m. La montée est située au début, puis le reste du sentier descend doucement pendant pratiquement l’entièreté des derniers kilomètres (excepté une courte montée soutenue, quelques kilomètres avant la fin de la boucle). Pour atteindre le point de vue, vous devez ajouter un peu moins d’un kilomètre aller-retour, mais il vaut clairement le petit effort de plus. Le sentier est large pendant plus que la première moitié du parcours, puis devient plus technique ensuite. Le changement de paysage est intéressant, parfois complètement en forêt et parfois en bordure de la rivière.

Bonus pour les amateurs de chiens : ils sont acceptés sur ce sentier dans le cadre du projet sur l’intégration des chiens dans les parcs de la Sépaq. Personnellement, j’aime beaucoup allier une descente de la rivière en kayak ou en rafting en matinée avec cette randonnée en après-midi. »

  • Pour plus d’informations sur ce sentier, visitez leur site web.

Crédit photos : Karianne Levasseur [  @la_fille_au_grand_chien_noir ]


Les Monts-Groulx
(Région de la Côte-Nord)

« Notre groupe de 4 a eu la chance d’effectuer une superbe randonnée de 4 jours et 3 nuits dans les vallées et les hauteurs des Mont-Groulx. Ce groupe de montagne se compose d’environ une trentaine de sommets. Nous nous sommes contentés de 5, soit dans l’ordre : Jauffret – 1065 m, Boissinot – 1082 m, Jumelle – 1021 m, Veyrier – 1104 m et Provencher – 1087 m. Haaa ! ça ne semble pas très haut, mais attention… ce fut pour nous la randonnée la plus dure de toutes celles que nous avons faites jusqu’à maintenant. Et croyez-moi, on l’a eu facile. Cette région reconnue pour avoir une température en dents de scie a été fort clémente avec nous.

Nous avons fait nos 4 jours de trajet sous un beau ciel, soit nuageux, soit ensoleillé. La pluie n’étant tombée qu’un seul soir, pendant 15 min, une fois notre campement monté. La visibilité s’étendant a l’infinie, il nous fut très aisé de s’orienter. Et en prime, les mouches noires, si voraces à l’habitude, n’étaient pas encore réveillées dans le secteur…

Le sentier

La randonnée est composée de 4 jours de 10 km, 14 km, 15 km, et 13 km, qu’il faut parcourir les pieds mouillés, et chargés d’un sac de près de 40 lb. Marcher à travers la mousse spongieuse, et à travers des bosquets de saules, c’est terriblement exténuant. Par contre, chaque fois que nous regardions le paysage, nous comprenions pourquoi il faut suer, et souffrir. C’est tellement magnifique. Des paysages teintés de différentes nuances de gris et de verts en passant par les bruns. À certains endroits presque lunaires… Il ne faut surtout pas que ces paysages deviennent « gratuits ».

Pour les amoureux de sentiers sauvages, il n’y a rien de mieux. « Les Groulx », ça veut aussi dire… pas de sentiers. À part celui d’accès et de sortie. Pour le reste, le chemin à prendre nous appartient. Si vous vous croyez solide, les monts Groulx vous le confirment, ou vous remettent a votre place. Bref, c’est vraiment une randonnée à faire au moins une fois dans sa vie. »

  • Pour plus d’informations sur les Monts-Groulx, visitez leur site web.

Crédit photos : Michel Tremblay


Montagne Blanche
Parc national du Fjord-du-Saguenay
(Région du Saguenay–Lac-Saint-Jean)

Située à l’Anse-Saint-Jean dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Montagne Blanche est mon coup de cœur au Québec non pas à cause de son degré de difficulté (intermédiaire), mais plutôt par sa diversité tout au long du chemin et de son sommet dénudé offrant une vue spectaculaire sur le Fjord du Saguenay. Lac, chutes d’eau, animaux, belvédère et points de vue sont au rendez-vous tout au long du 13 km de sentier. On est content de faire l’aller-retour et de revoir les orignaux au repos. Comme cette randonnée n’est pas très connue, on peut apprécier la tranquillité des lieux.

  • Pour plus d’informations sur cette montagne, visitez le site web du parc.

Crédit photos : Sophie [  @solacrou ]


Boucle de la Hauteur
Vallée Bras-du-Nord (Région de Québec)

« La Vallée Bras-du-Nord est un site de plein air que j’affectionne particulièrement. Cet endroit est moins connu que les parcs nationaux, ce qui fait en sorte que les sentiers sont un peu moins achalandés. Un des sentiers que je préfère est celui de la Boucle de la Hauteur. Il est question d’un 7,2 km avec 160 m de dénivelé, donc une randonnée relativement facile permettant d’accéder à d’impressionnants points de vue. J’ai autant apprécié faire cette randonnée en été qu’en hiver. Il y a la possibilité d’allonger légèrement le parcours afin d’aller rejoindre le sentier du Laissez-Passer, par le sentier du Castor, pour ensuite atteindre un refuge, où il fait bon s’arrêter quelques instants pour se réchauffer et manger un morceau lors d’une randonnée hivernale.

Ceux qui préfèrent les plus gros défis trouveront leur compte sur le sentier des Falaises qui offre une montée parsemée de marches de pierres permettant à une accession de 400 mètres de dénivelé sur une distance de 17 km aller-retour (il s’agit d’un sentier linéaire). La vue une fois au sommet est tout simplement à couper le souffle.

Je vous conseille de vous y rendre pour une fin de semaine entière afin de profiter d’une nuit dans un refuge ou encore dans une yourte et de prendre le temps de profiter aussi des activités nautiques offertes ou des nombreux sentiers de vélo de montagne. »

  • Pour plus d’informations sur cette boucle, visitez leur site web.

Crédit photos : Karianne Levasseur [  @la_fille_au_grand_chien_noir ]


Un énorme merci à Karianne, Michel, Sophie, Mélissa et Jennifer pour votre participation.

Vous connaissez un endroit qui mériterait d’être connu ? Écrivez-nous pour une future collaboration dans un de nos articles.

error: Content is protected !!