Pic Champlain

with Pas de commentaire
AU PARC NATIONAL DU BIC

18/07/2017
Région touristique du Bas-Saint-Laurent (Québec, Canada)
  • Sentiers: Pic Champlain
  • Élévation max: 346 m (1135 pi)
  • Dénivellation: 300 m (984 pi)
  • 6 km aller-retour
  • 2 h (45 min. jusqu’au sommet – 30 min. pause – 45 min. descente)
  • Difficulté: Facile

En étant de passage à Rimouski, c’était finalement le moment parfait pour visiter le magnifique parc national du Bic. Celui-ci est reconnu pour ses couchers de soleil incroyables, mais également pour les paysages qu’on peut contempler à partir des baies, des anses ou même des montagnes. Petit plus, on peut souvent y apercevoir des phoques qui sortent la tête de l’eau ou qui se prélassent au soleil sur une roche. Comment ne pas aimer cet endroit !

Cette journée-là, nous sommes arrivés tôt au Centre des Découvertes. Nous nous sommes alors renseigné sur les marais puisqu’on avait l’idée de marcher sur le sentier du Grand Tour, qui passe par le Cap-à-l’Original. On nous a dit que la marée basse n’était que plus tard en journée (autour de 16 h). Le départ ne pouvait donc pas se faire avant 14 h. Nous avons donc opté pour une randonnée alternative pour passer le temps : Le Pic Champlain. Il se trouve également à être le point culminant du parc. Nous nous sommes donc dirigés en voiture jusqu’au stationnement.

Le sentier

Le sentier commence de l’autre côté de la route. La montée n’est pas très difficile et très souvent les pentes plus abruptes sont suivies d’un plateau qui permet de récupérer. La voie est bien aménagée, ce qui la rend accessible à tous, même aux plus jeunes. En cours de chemin, on croise deux points de vue avec de magnifiques paysages. À quelques mètres du sommet, on traverse une route dont on ne comprenait pas trop l’utilité. C’est une fois en haut, en voyant tous les aménagements présents qu’on s’est rendu compte qu’un mini bus se rendait jusqu’au belvédère. Les gens peuvent donc aller contempler la vue et faire un pique-nique au sommet sans devoir monter.

Bien que tous les arrangements enlèvent un peu de charme à l’endroit, les paysages sont tout de même incroyables. D’un côté, on y aperçoit d’immenses falaises, et de l’autre, une vue magnifique sur le parc du Bic plus bas et le fleuve qui l’entoure.

Ce fut une petite randonnée tranquille qui nous a donné un bel aperçu de ce qui nous attendait pour la prochaine. Nous sommes donc redescendus par le même chemin pour se diriger ensuite vers la ferme Rioux, où commence le sentier du Grand Tour.


Sentiers alternatifs
  • Quelques personnes commencent leur randonnée au belvédère Raoul-Roy qui se trouve plus loin sur la route 132, pour ensuite se rendre au Pic Champlain. Ce sentier se nomme Les Murailles. Certains disent que les points de vue de ce côté sont encore plus beaux. Ça serait à tester ! Sinon, de nombreux courts sentiers existent également comme : La Pinède, Le Contrebandier, Le Scoggan, etc. 


Conseils et infos pratiques
  • Pour certaines randonnées comme le Grand Tour et le Cap-à-l’Original, il est important de valider les horaires de marée basse auprès des différents Centres des Découvertes. Une mauvaise organisation pourrait vous causer des problèmes.
  • Prévoyez des frais d’entrée comme dans tous les autres parcs de la SÉPAQ.
  • Pour plus d’informations, visitez le site web de la SÉPAQ.

À proximité