Mont-du-Lac-des-Cygnes

with Pas de commentaire
AU PARC NATIONAL DES GRANDS-JARDINS

25/06/2017
Région touristique de Charlevoix (Québec)
  • Sentier: Mont-du-Lac-des-Cygnes
  • Élévation max: 3215 pi (980 m)
  • Dénivellation: 1574 pi (480 m)
  • 8,6 km (8,7 mi) aller-retour
  • 3 h 15 (1 h 15 jusqu’au sommet, 1 h de pause, 1 h pour la descente)
  • Difficulté: Facile avec quelques portions modérés

Après notre séjour au mont du Lac à l’Empêche et mont du Four dans la Zec-des-Martres, nous nous sommes dirigés vers le parc national des Grands-Jardins. Le parc se situe à une quinzaine de minutes de la Zec. Puisqu’on s’est réveillé très tôt en camping, nous étions les premiers sur le sentier.

Le départ de cette rando se trouve un peu plus loin, une fois dépassé l’accueil. Un panneau vous indique clairement où aller, et ce, à chaque 500 m, tout au long du chemin. Aucune chance de se perdre ! Les sentiers sont larges et entretenus. C’est après 1 km qu’on rejoint le premier point de vue. On peut alors apercevoir l’impressionnante Vallée du Gros-Bras juste devant nous. Quelques panneaux d’informations ont étés placés pour nous donner des renseignements intéressants sur tout ce qui touche à la Vallée. Après de nombreux switchback (pour adoucir la montée), on croise quelques autres points de vue, avant d’arriver au lac Georges. Devant le lac, un petit abri a été installé, ainsi que quelques tables à pique-nique permettant aux gens de se reposer ou de manger.

Sentier et aménagements

À cette étape il ne reste plus qu’un kilomètre à parcourir et c’est à ce moment que le sentier devient plus étroit et plus accidenté. En d’autres mots, il est beaucoup plus agréable. On y retrouve quand même quelques plateformes et quelques escaliers. On nous explique qu’avec les quelque quarante mille personnes qui ont visité le sommet cette année, il est important de faire attention à la végétation. La montée en général n’est pas très difficile, puisqu’elle est courte, mais il ne faut pas la sous-estimer. C’est quand même à pic à quelques endroits.

Sommet

On finit par sortir de la forêt, et l’on atteint finalement le sommet quelques pas plus loin. Le paysage à 360 ° tout autour de nous est hallucinant. On peut y voir d’un côté la crête du sentier Pioui, avec le mont du Lac à l’Empêche et du Four à l’arrière. D’un autre côté, on observe le Lac-des-Cygnes et la ville de Baie-Saint-Paul au loin. Et finalement, la Vallée du Gros-Bras est encore plus impressionnante, vu de si haut. Un panneau nous indique où regarder pour voir l’Acropole des Draveurs, le mont Elie, ainsi que plusieurs autres lacs et montagnes. Vous y trouverez à ce même endroit le panneau du Défi des 5 sommets. Nous avons passé près d’une heure en haut, sans croiser personne, ce qui a rendu le moment d’autant plus magique puisqu’on sait qu’habituellement, il est très fréquenté. Le retour se fait par le même chemin.

Sentiers alternatifs

Pour une plus longue randonnée, vous pouvez faire la boucle du sentier Pioui. Ce sentier est plus long, mais offre beaucoup plus de tranquillité. On y marche sur une magnifique crête. Vers la fin de la boucle, on croise éventuellement le sentier pour se rendre jusqu’au sommet du Mont-du-Lac-des-Cygnes. On peut donc décider de s’y rendre, ou de tout simplement redescendre.


Conseils et infos pratiques
  • Prévoyez des frais d’entrée comme dans tous les parcs de la SÉPAQ.
  • Le sentier est ouvert à l’année.
  • Ce sentier est très fréquenté, prévoyez de partir tôt ou d’y aller à un moment moins populaire.
  • Pour plus d’informations, visitez le site web du parc.

À proximité

error: Content is protected !!