Iceline Trail

with Pas de commentaire
10-12/09/2017
Yoho National Park (Colombie-Britannique, Canada)
  • Sentier: Aller seulement – Iceline Trail // Retour seulement – Iceline Trail
  • Élévation max: 7309 pi (2228 m) // 6732 pi (2052 m)
  • Dénivellation + : 2880 pi (878 m) // – 1863 pi (- 568 m)
  • 11 km aller // 9,74 km retour
  • 5 h // 2 h 15
  • Difficulté: Modéré // Facile

Lors de notre voyage dans l’Ouest canadien de 2017, nous nous sommes initiés au backpacking pour la toute première fois. Puisque ce genre d’activité demande beaucoup de préparation, nous étions heureux de vivre cette aventure avec ma cousine et son copain, qui sont des habitués. Le plan initial était de se rendre au parc national des Bugaboo pour dormir deux nuits dans la Conrad Kain Hut. Malheureusement, à cause des feux de forêt actifs à ce moment, le secteur a dû fermer pour les dates que nous avions planifiées notre visite. Annie nous a donc trouvé un plan B, qui s’est avéré mémorable et exceptionnel! Notre destination : le Iceline Trail dans le parc national de Yoho en Colombie-Britannique.

Préparation

Le backpacking demande bien évidemment, beaucoup de préparation. Pour les aliments, nous avions séparé chacun de nos repas dans des sacs Ziploc pour être certains qu’ils étaient tous bien équilibrés et diversifiés. Nous avons également fait l’expérience de sachets de nourriture déshydratée achetés dans une boutique de plein air. Le résultat était assez impressionnant pour la majorité! Un autre truc de préparation que nous avons trouvé très pratique est d’utiliser de petits sacs de voyage en toile pour ranger différents items. Par exemple, la plus grosse pochette peut servir pour y mettre tout son linge. Une fois sur les sentiers, si l’on doit sortir quelque chose du sac, c’est beaucoup plus pratique de prendre seulement la pochette pour fouiller plus loin, au lieu de devoir sortir chaque item de vêtement pour pouvoir accéder aux autres choses.

Le départ

Nous avons stationné la voiture sur la route, près du HI-Yoho National Park Whiskey Jack Hostel, où nous avons commencé notre randonnée. La boucle du Iceline trail peut se faire dans les deux sens, et l’autre extrémité du sentier se trouve directement dans le stationnement des Takkakaw Falls, quelques pas plus loin sur la route. Il débute par de nombreux switchbacks qui montent assez abruptement en forêt. Il faut dire que c’était également la première fois qu’on traînait d’aussi gros sacs sur notre dos, nous avons donc dû ajuster notre vitesse avec ce facteur. Peu de temps après, nous sortons déjà de la ligne des arbres, et le décor est époustouflant. On peut toujours apercevoir les Takkakaw Falls au loin qui restent un bon repère pendant une grande partie de la randonnée.

On continue à monter, principalement sur le sol rocailleux et le plus impressionnant est qu’on se retrouve tout près des glaciers. Le sentier suit la crête des montagnes situées sur la gauche, mais à quelques pieds plus bas. De l’autre côté, c’est des dizaines et des dizaines de sommets qui agrémentent le paysage. Nous nous sommes arrêtés après quelques heures pour dîner, en trouvant un endroit à l’abri du vent. Le temps était assez gris cette journée-là, ce qui faisait en sorte que la température était plus froide. Nous avons quand même eu droit à quelques percées de soleil. Après le lunch, nous avons continué notre chemin, et le sentier s’est mis à redescendre tranquillement vers la forêt.

À travers les branches, nous avons finalement aperçu le Stanley Mitchell Hut, un refuge pouvant héberger jusqu’à 22 personnes. Notre camping, le Little Yoho Campground, se trouve à 300 m sur la gauche de là quand on y fait face.

Le camping

Quand nous sommes arrivés, tous les emplacements étaient vides. Nous avons donc piqué notre tente sur un terrain près de la rivière. Il est important de réserver avant son arrivée. Plus loin, plusieurs tables à pique-nique ont étés installées, avec un poteau qui permet de grimper la nourriture dans les airs pour la rendre inaccessible. En explorant les alentours, nous avons découvert un petit sentier caché pour traverser jusqu’à une magnifique chute. Ensuite, on s’est monté un petit coin avec des bûches, pour se reposer, jaser et lire. Quelle belle expérience que d’avoir du temps seulement pour décrocher et profiter du moment présent!

Deuxième journée

Lors de notre deuxième journée, nous avons laissé notre équipement au campement et nous sommes partis avec nos sacs plus légers pour conquérir le mont Pollinger. Notre récit de cette randonnée sera présenté sous un deuxième article qui paraîtra sous peu.

Troisième journée

Lors de notre réveil en cette troisième journée, le temps était plutôt gris, et ce ne fut pas très long avant qu’il se mette à pleuvoir. Nous avons donc ramassé nos choses, nous avons déjeuné, et nous sommes partis pour compléter la boucle du Iceline trail. De ce côté, le sentier progresse en forêt tout au long du trajet. Toutefois, avec ses nombreuses chutes à observer, la piste est peut-être différente de celle pour l’aller, mais tout aussi charmante.

Le chemin perd de l’altitude continuellement, un peu plus abruptement à quelques endroits. Vers la fin, le sentier s’élargit et forme une ligne droite pendant plusieurs centaines de mètres. On peut certainement affirmer que c’était la partie la plus ennuyante de notre séjour en randonnée. Nous avons avancé tellement vite pour revenir que nous avons complété la marche à partir du camping Little Yoho, jusqu’au stationnement des Takkakaw Falls en deux heures (9,74 km). 

En bref, nous avons adoré notre première expérience en backpacking. Nous n’aurions pas pu rêver d’un meilleur pour le faire non plus. Un merci particulier à Annie et Claude pour l’initiation. Nous avons eu un séjour formidable. 


Sentier alternatif 
  • À partir des différents sites de camping accessible par le Iceline Trail, de nombreuses options de randonnées sont ensuite possible.

Conseils et infos pratiques
  • Le stationnement est gratuit, et il n’y a pas des frais d’entrée.

À proximité

error: Content is protected !!