Famille et plein air, oui c’est possible ! – Partie 1

with Pas de commentaire

Qui a dit que le plein air et le voyage n’étaient pas accessibles avec des enfants ? Dans cette série d’articles, nous vous présenterons 6 familles inspirantes qui nous parlent de la conciliation Ti-mousses et aventures. Ces personnes sont toutes des collaboratrices du blogue Ti-Mousse dans Brousse ; une source indispensable pour toutes les familles actives. Pour cette première partie, découvrez les trois premières familles qui nous racontent leurs histoires. Pour consulter la deuxième partie de cette série d’articles, cliquez ici

Crédit photo : © Joanie, fondatrice de TMDB


Élever un enfant sauvage
Les aventures d’Andréa, Paul et Noah

Pour notre famille alpine, partir chaque week-end armé de lampes frontales et souliers à crampons est tout à fait naturel ! À l’assaut des plus beaux coins du Québec, nous voulons transmettre à notre progéniture notre passion du plein air. Sitôt arrivé près d’un camping, d’un lac ou d’une plage, celui-ci s’égaye de bouquets de branches, se roule dans l’herbe, collectionne les cailloux ou les marguerites et éclabousse les canards. Bref, rien de plus humain en fait, que de découvrir ce besoin de nature. Redevenir une tribu de joyeux petits sauvages est pour nous un mode de vie exemplaire. Satisfaire notre besoin de verdure minimaliste, avec un enfant de deux ans, oui c’est possible !

L’équipement et la préparation sont selon moi la clé du succès pour savourer ces moments magiques en famille. Plusieurs produits de qualités pour vos minis sont maintenant sur le marché. Mes coups de cœur : le porte-bébé Osprey Poco plus (idéal pour les longues randonnées et tellement confortable) et la chaise haute portable de Ciao Baby.

Il faut dire que pour bébé, voyager c’est une aubaine : des parents pour lui tout seul, des tas de nouvelles expériences, une ouverture sur le monde et la découverte de différentes cultures. Comment s’en priver ? Nos destinations varient beaucoup selon les saisons. Nous affectionnons particulièrement le Parc national du Mont-Tremblant, bijou pour les randonnées et les couleurs automnales, ainsi que la Vallée Bras-du-Nord, pour ces merveilleuses pistes de vélo de montagne et son camping bordant la rivière. Lieux de prédilection pour patauger avec frimousse lors des journées chaudes de juillet.

Ce que j’aimerais vous dire : partez à l’aventure !

Cette folie est nécessaire et comblera votre bonheur au quotidien. Juste le fait de penser au prochain voyage est euphorisant. L’Islande sera notre prochaine destination ! Ouf, vous vous imaginez le casse-tête de bagages ? Quel bonheur de tout faire entrer dans un même petit sac ! C’est pour dormir à la belle étoile, pour être émerveillé par le feu, pour installer un campement à la pleine lune qu’une vie de famille sauvage nous interpelle chaque jour !

Plantez, écoutez, observez, regardez, goûtez, la nature est trop belle !

[ Visitez les pages professionnelles d’Andréa (Moov Entraînement Yoga) : Facebook /  @moov.entrainement.yoga • Ainsi que son compte perso :  @andreabowlieu ]


Des expériences renouvelées et décuplées
Les aventures de Mélanie et compagnie

Horseshoe Canyon Ranch, Arkansas. Il est 23 h 30 du soir, j’ai peine à fermer les yeux, un orage violent nous tombe sur la tête. Cela n’empêche pas notre belle Béatrice, 6 mois, et notre beau grand Émile, 4 ans, de dormir à poings fermés. Pour la première fois de notre vie, nous avons troqué la tente pour la tente-roulotte. Nous sommes dans les balbutiements d’un road trip de trois mois qui nous amènera du Mid-Ouest américain à la côte californienne, à la recherche des plus extraordinaires randonnées et des plus belles parois d’escalade.

Après avoir traversé l’Asie à vélo sur près de 8000 km, grimpé des parois à Madagascar, en Afrique du Sud, au Mexique et en Europe, marché La Réunion et le chemin de Compostelle, j’étais convaincue qu’il serait facile, pour moi, de vivre toutes sortes d’expériences en plein air avec mes enfants. Mais j’ai frappé un mur. Avec un jeune poupon, devenu bébé puis enfant, tout me semblait soudainement plus compliqué, plus risqué. Aura-t-il trop froid ou trop chaud ? Se fera-t-il piquer par de vilaines bestioles ? Comment dormira-t-il sous la tente ? Pour me remettre au plein air, j’ai dû prendre mon courage à deux mains et mettre dans mon baluchon une panoplie de trucs et d’astuces pigés à gauche et à droite. 

Trucs et astuces

D’abord, avoir des attentes raisonnables et en être satisfait. En ce qui me concerne, et pour le moment, les distances parcourues, les sports pratiqués en famille et les destinations choisies ne sont pas les mêmes qu’auparavant, mais nous en profitons pour découvrir de nouveaux territoires à hauteur d’enfants. Dans un deuxième temps, s’entourer d’ami(e)s qui ont eux aussi le désir de vivre des expériences en nature avec leurs enfants. C’est ainsi que nous sommes partis en caravane à travers les États-Unis, accompagnés d’un autre couple ayant un garçon de l’âge d’Émile et une petite fille de 9 mois. Les garçons s’amusent non seulement ensemble, ils s’enrichissent aussi l’un et l’autre de leurs visions respectives.

Troisièmement, se permettre des moments à soi où l’on peut pratiquer un sport que l’on aime. Que ce soit une marche en forêt, un jogging de 30 minutes ou même quelques heures d’escalade. C’est d’ailleurs ce que nous faisons actuellement : les papas restent avec les petits au camping pendant que les mamans partent deux ou trois heures faire quelques voies d’escalade. Même en allaitant la petite, cela me permet d’avoir un moment paisible en nature et aussi de renouer, doucement, avec ma passion. Finalement, lors de nos randonnées en famille, j’essaie de m’informer sur la faune et la flore de la région, la géologie ou l’histoire du lieu. De cette façon, j’en apprends tout autant que nos mousses sur les petits territoires que nous parcourons.

Une chose est sûre, les perspectives changent avec nos petits mousses, les expériences sont décuplées.

Le voyage et le grand air nous permettent de nous reconnecter avec notre nature profonde, j’en suis convaincue. C’est un cadeau que l’on se fait à soi-même, mais peut-être surtout à nos enfants.

[ Visitez le site web de Mélaniewww.mofilms.ca, ainsi que sa page Facebook. ]

 Les micro-aventures, du bonheur à l’état pur !
Mots de Joanie, fondatrice TMDB, et sa petite famille

Comme bien des futurs parents adeptes d’aventures, de montagnes, d’eaux vives et de voyages, une grande joie (parsemée d’angoisse) s’est emparée de moi lorsque j’ai appris que je portais la vie pour la première fois. « Félicitations ! C’est le début de la plus belle de tes aventures » me disait mes amis… J’étais bien prête à y croire, mais que faire de ma vie de semi-nomade que j’aimais tant ? C’est à partir de ce moment que mon conjoint et moi avons décidé d’être, à notre mesure, des modèles pour nos enfants en leur enseignant les valeurs primordiales à nos yeux que sont le savoir-être et le savoir-faire en forêt. Des habiletés et aptitudes que l’on croit fondamentales et transposables positivement dans toutes les sphères de notre vie.

Certes, avoir des enfants ça change tout, mais cela ne signifie pas pour autant de devoir tout changer… On ralentit le rythme, on modifie les objectifs, on choisit judicieusement les destinations et on planifie davantage nos périples. À présent, on se doit de ne rien prendre pour acquis et d’accepter d’annuler un projet à la dernière minute en raison d’une fièvre subite en se disant que ce n’est que partie remise.

Destinations

Cette nouvelle manière de voyager nous a fait découvrir la belle variété de cocottes et de cailloux de l’Ouest canadien, destination fascinante avec des ti-mousses. Nous privilégions à présent les destinations avec des points de vue accessibles. Nous limitons notre nombre de kilomètres à pied, mais nous augmentons la charge portée sur notre dos ce qui modifie considérablement le niveau de difficulté lorsque notre petit poids de 35 livres veut se faire divertir dans son sac à dos… En terminant, voici quelques suggestions de randonnée coup de cœur à faire avec des petits nouveaux :

  • Sentiers des Sommets (ZEC des Martres à Charlevoix)
  • Lac-aux-Américains (Parc national de la Gaspésie)
  • Parc national Acadia (Maine, USA)
  • Mount Edith Cavell (Jasper, en Alberta)

À votre tour de rendre la nature fantastique aux yeux de vos enfants et de créer des micro-aventures à leur image !


Nous tenons à remercier sincèrement chacune des collaboratrices qui ont donné de leur précieux temps pour cet article. Andréa, Mélanie, Valérie, Suzie, Ashley et Joanie ; vos familles et vos aventures sont plus qu’inspirantes. Un merci tout spécial à Joanie, fondatrice de TMDB, d’avoir embarqué dans ce projet avec nous.


Pour consulter la deuxième partie de cette série d’articles, cliquez ici.

À propos de Ti-Mousse dans Brousse

Ti-Mousse Dans Brousse (TMDB) est une organisation qui vise à informer, inspirer et motiver les parents et les futurs parents à faire des activités en plein air avec leurs jeunes enfants de façon sécuritaire, dans le but de créer une prochaine génération de jeunes connectés à la nature. TMDB souhaite faciliter l’accès à la nature aux jeunes familles en misant sur le concept de micro-aventures et en aidant à simplifier la planification, la logistique et les déplacements des nouveaux parents. C’est l’art de profiter du grand air avec ses tout-petits. Un contexte d’émerveillement pour tous !

Faites partie du mouvement et démontrez à votre entourage les bienfaits du plein air pour nos ti-mousses !
Site web Ti-Mousse  Facebook • Forum de discussion TMDB •   @ti_mousse_dans_brousse