Boucle La Roche, La Coulée et La Corniche

with Pas de commentaire
AU PARC NATIONAL DU MONT-TREMBLANT

02/07/2017
Région touristique des Laurentides (Québec, Canada)
  • Sentiers: Boucle La Roche, La Coulée et La Corniche
  • Élévation max: 1490 pi (454 m) –  La Roche
  • Dénivellation: 656 pi (200 m)
  • 8,2 km aller-retour
  • 2 h 30 (35 min jusqu’au sommet de la Roche – 40 min. sentier la Coulée – 45 min. revenir au Centre des Découvertes + pauses)
  • Difficulté: Facile

Ce dimanche-là, lors de notre visite au parc national du Mont-Tremblant, en collaboration avec Tourisme Laurentides, nous avons fait la boucle des sentiers La Roche, La Coulée et La Corniche. Nous avions déjà marché sur La Roche, en automne, mais jamais sur les deux autres.

La Roche

Le départ se fait à partir du stationnement de La Roche, situé à 200 mètres du Centre des Découvertes. Le sentier est aménagé et large. La montée est constante, mais progressive et plutôt facile. À un endroit, ou deux, ça devient un peu plus abrupt. Nous sommes arrivés au belvédère après environ 35 minutes. Pour une si petite randonnée, la vue est impressionnante. On peut y voir de nombreuses montagnes, dont le sommet du Mont-Tremblant, le pic Johansson, ainsi que le lac Monroe. Après quelques moments passés en haut, nous sommes revenus sur nos pas sur 200 m pour ensuite prendre le sentier La Coulée

La Coulée et La Corniche

Ce chemin est plus étroit et il n’est pas entretenu. Il descend constamment et il est parfait pour ceux qui cherchent un peu de tranquillité. Puisqu’il y avait eu beaucoup de pluie la veille, il y avait beaucoup de boue et d’eau sur le sentier. Le belvédère de la Corniche est un peu plus bas que celui de la Roche, et il se situe plus loin dans le parc. On peut donc observer la même vue, d’un angle différent. L’immense panneau nous donne également des informations pour repérer les nombreux lacs et sommets du coin.

Pour retourner à notre point de départ, nous sommes d’abord descendus par le sentier qui nous dirige vers le stationnement de la Corniche. En route, nous avons croisé une magnifique chute qui coule à travers un décor enchanteur. Après avoir rejoint le stationnement, on continue son chemin sur la piste multifonctionnelle, en direction du Centre des Découvertes. C’est à ce moment que nous avons rencontré le chevreuil, qui n’était pas trop nerveux de notre présence.

Séjour complet

Cette randonnée a fait partie d’un beau week-end complet au parc. La veille (le samedi), nous avons essayé le parcours de niveau débutant de la Via Ferrata. Une expérience inoubliable qu’on suggère fortement à tout le monde. Ça peut être un bon défi également pour les gens qui ont peur des hauteurs. Nous avons dormi en camping au site de l’Ours et le lendemain, après la randonnée, nous avons descendu une partie de la rivière du Diable en paddle board. Bien que nous sommes tombés quelques fois en bas de notre planche, nous avons adoré et cette activité est maintenant offerte à tout le monde. Pour en savoir plus, nous avons écrit un article complet à ce sujet sur le blogue de Tourisme Laurentides. Nous attendons déjà avec impatience notre prochaine visite au parc.


Sentiers alternatifs
  • Pour de plus longues randonnées, nous avions déjà essayé le sentier Le Toit-des-Laurentides lors d’un autre séjour. La marche était plutôt longue (14 km) et décevante, puisque les points de vue sont très limités (presque absents). Ensuite, pour une autre plus longue randonnée, vous pouvez consulter notre article sur la boucle du Centenaire.

Conseils et infos pratiques
  • Prévoyez des frais d’entrée comme dans tous les autres parcs de la SÉPAQ.
  • Pour plus d’informations, visitez le site web de la SÉPAQ.

À proximité

Voir notre article au Parc national du Mont-Tremblant sur le sentier de la Roche en automne ou sur la boucle du Centenaire en hiver.